Cemboing terre de comtois !

Chevaux comtois / Le dernier concours local de Haute-Saône qualificatif pour le concours départemental de Jussey a eu lieu ce dimanche à Cemboing. 50 juments ont été présentées.

C’est autour de la salle polyvalente que le concours local de Cemboing rassemblait dimanche 28 juillet la cinquantaine de juments comtoise qui se sont présentées au jury. Même si tous les éleveurs attendaient la pluie avec impatience, le temps était parfait pour la réalisation du concours : peu de pluie mais également peu de soleil. Un temps très agréable pour les pouliches, juments et leurs poulains mais aussi pour les éleveurs affairés à tresser et présenter leurs chevaux.

Le traditionnel concours
Le concours de Cemboing c’est aussi une journée sur les terres de l’élevage de Bernard Vienot. Les prés le long de la route départementale qui permet d’accéder au village sont pâturés par plusieurs dizaines de juments comtoises et leurs poulains. Un tableau de plus en plus rare au vu de la décroissance du nombre de chevaux de trait en France qui a perdu près de la moitié de son cheptel en 10 ans (IFCE). L’éleveur va réaliser quant à lui encore plus de 110 poulinages cette année.
Mais le concours, c’est avant tout un bon moment entre éleveurs après plusieurs jours de préparation des chevaux. Pour Anne Laure, la fille de Bernard Vienot qui présente avec sa famille et ses amis une vingtaine de juments, « c’est surtout une journée dans la bonne ambiance avec un bon repas où le cheval nous rassemble. Nous présentons cette année une vingtaine de juments mais ce n’est rien comparé aux années où nous
présentions à nous seuls 90 juments ».
Cemboing c’est aussi un bon cru pour le concours départemental puisque
27 juments sont sélectionnées et viennent clôturer les qualifications pour Jussey.

Retrouvez tous les résultats dans la Haute-Saône Agricole du 2 août 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.