• 24 Nov 2017

    L’éclaircie de 2017

    Résultats économiques / La présentation des résultats agricoles prévisionnels de Franche-Comté par CerFrance laisse entrevoir une embellie pour l’année 2017 : les bons rendements céréaliers, ...

  • 24 Nov 2017

    Le département restera présent

    Conférence départementale agricole / S’il a perdu la « compétence générale » avec les récentes évolutions législatives, le département ne va pas pour autant abandonner son soutien à ...

A l'actu

Next  

  • Démonstration de toasteurs : des exemples concrets

    PROTEAGINEUX / Deux journées Techniques « Les graines de protéagineux : un pas de plus vers l’autonomie ? Intérêts zootechniques ; Démonstration Toasteur et Témoignage Eleveur » sont organisées par un groupe de travail (organismes de conseil en élevage, chambres d’agricultures, CUMA Franche Comté, Interbio Franche Comté) en deux lieux différents sur la région :...

  • Viande bovine à l’honneur

    Viande bovine / Comme l’an passé, les éleveurs producteurs de viande bovine seront au centre du pôle agricole à la Sainte-Catherine. Elvea Franche-Comté et le syndicat charolais organisent en effet une exposition sous le grand chapiteau place Renet, avec concours d’animaux de boucherie à 11h.

  • Contrebalancer les controverses qui touchent l’agriculture

    Société / Le monde agricole est au cœur de nombreuses polémiques. Elles sont très relayées dans les médias, leur donnant parfois un poids plus important que leur impact réel sur l’opinion publique. Pour les contrebalancer la parole des experts scientifiques ne suffit pas et les professionnels doivent parfois prendre la parole pour expliquer leurs pratiques. 

  • Le cahier des charges plus strict

    AOP Munster / Le cahier des charges pour la production de Munster est en cours de rénovation. Côté production, les principaux changements concernent les races autorisées, l’autonomie alimentaire et la durée minimale de pâturage (150 jours par an).

  • Campagne 2017 : des quintaux sans les prix

    Maïs / La campagne 2017 a été synonyme de bons rendements pour la filière maïs, malgré les difficultés climatiques. Cependant, la concurrence internationale entraîne une baisse des prix qui pèse lourd sur la filière. La hausse des rendements a en effet été presque totalement absorbée par cette baisse des prix.