Le premier bilan 2016 confirme l’échec pressenti

nat1

Contrat socle / La profession agricole et les assureurs eux-mêmes l’avaient pressenti. Le nouveau contrat socle n’aura pas inversé la tendance. Les premiers chiffres le confirment, après un recul entre 2014 et 2015, le recours à l’assurance multirisque climatique n’a pas séduit cette année non plus.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 4 novembre 2016 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *