La restauration scolaire en Haute-Saône : locale et bio

Gutknecht-Elus

Initiative / Le Conseil général a lancé il y a un peu plus d’un an en partenariat avec la chambre d’agriculture et Interbio Franche-Comté le programme « Agrilocal 70 » : un site internet pour mettre en relation les agriculteurs fournisseurs de matières premières agricoles, et les cantines de restauration collective, principalement les collèges. Rencontre au Gaec Gutknecht à Saint Barthelemy, un pionnier de la démarche.

Agrilocal est un réseau national, lancé à l’initiative des départements, qui a pour vocation de « promouvoir les circuits courts, le développement de l’agriculture de proximité et le renforcement de l’économie locale, notamment via la restauration collective et toute la restauration hors domicile ». Un engagement d’autant plus compréhensible que localement, ce sont les conseils départementaux qui gèrent la restauration collective dans les collèges, et que ce sont évidemment des deniers publics qui y sont dépensés. Fin 2014, le département de la Haute-Saône a ainsi franchi le pas, avec la création d’agrilocal70.fr, comme l’ont déjà fait à ce jour 24 département, au premier rang desquels la Drôme et le Puy-de-Dôme.

40 fournisseurs et 31 cantines impliquées
Le programme a débuté à la rentrée scolaire 2014 avec huit collèges volontaires : Rioz, Gy, Marnay, Champagney, Melisey, Saint-Loup sur Semouse, Fougerolles et Faucogney. Huit nouveaux collèges sont entrés dans le dispositif au 1er février 2015 : Jean Rostand et Mathy à Luxeuil les Bains, Delaunay et Romé de l’Isle à Gray, Jacques Prévost à Pesmes et Gérôme, Jean Macé, René Cassin pour le secteur de Vesoul. Puis au printemps, une ouverture aux EHPAD a été proposée. Trois établissements ont rejoint la démarche : l’EHPAD Saint Joseph à Scey sur Saône, l’EHPAD Jean Michel à Saulx et le Centre Hospitalier du Val de Saône à Gray. A la rentrée de septembre 2015, les 9 derniers collèges ont rejoint le programme (Villersexel, Lure, Héricourt, Scey Sur Saône, Faverney, Jussey, Vauvillers, Dampierre sur Salon et Champlitte). De plus, deux autres structures ont souhaité participer : le CFAMA de Vesoul et la MFR de Chargey les Gray. Depuis peu, l’EHPAD Alfred Dornier situé à Dampierre sur Salon s’est inscrit dans le dispositif.

21 tonnes de produits fournis
« Depuis la création d’Agrilocal 70, ce sont pas moins de 21 tonnes de produits qui ont été fournis aux cantines des collèges », se félicitent Maurice Fassenet et Laurent Seguin, respectivement président et vice président de la commission des affaires économiques et agricoles au conseil départemental. Cela représente 520 commandes (87.000€ de chiffre d’affaires), dont 107 ont concerné des denrées bio.
En visite au Gaec Gutknecht le 7 octobre, les élus ont donc félicité Jean-Pierre et Christine Gutknecht, installés avec leur fils Maxime sur une exploitation laitière (70 VL et une soixantaine de chèvres). Depuis un an, les Gutknecht ont en effet répondu à une trentaine de consultations, qui ont abouti à 12 commandes, soit 217 kg de produits laitiers. « La démarche est relativement simple, explique Christine. On est prévenu de la consultation par SMS, et on va consulter l’offre sur internet pour y répondre. » Une opération facile, même si pour le moment l’ensemble n’a généré qu’un millier d’euros de chiffre d’affaires à l’exploitation.
La situation géographique du Gaec fait que Christine ne répond qu’aux consultations des collèges de Melisey, Champagney et Fougerolles (c’est le principe de la fourniture locale !). Mais le Gaec Gutknecht est quand même le cinquième producteur, en termes de commandes pour les produits laitiers, et douzième sur l’ensemble des producteurs fournisseurs du département. Gageons que davantage de producteurs vont continuer à rejoindre le mouvement : chaque euro dépensé par les collectivités dans l’agriculture locale ne peut être que bien dépensé.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *