Nettoyer sa cuve entre les traitements céréales et colza

Grandes cultures / Les phytotoxicités sont parfois spectaculaires. En Haute-Saône, plusieurs parcelles de colza ont subi des dégâts liés à des outils vraisemblablement mal rincés après désherbage des céréales.

Il est un peu tard pour le dire, mais il est crucial de bien nettoyer son pulvérisateur entre les différents traitements, surtout dans le cas des
sulfonylurées, utilisées pour le désherbage des céréales en sortie d’hiver ou au printemps. Plusieurs parcelles de colza du département présentent ainsi, ce printemps, des symptômes nets de phytotoxicité, vraisemblablement lié à des mauvais rinçages des outils.

Symptômes constatés sur colza
Pourtant, comme l’indiquent Franck Duroueix et Fanny Vuillemin de Terres Inovia, « nettoyer sa cuve est très important entre les traitements céréales et colza ». Les sulfonylurées, notamment, peuvent poser des problèmes parfois graves. Un mauvais rinçage après l’application de sulfonylurées sur céréales peut provoquer :
• un tassement et une réduction importante de la biomasse
• des avortements des siliques ou des altérations
• un allongement de la floraison ou une refloraison
• une récupération limitée
• une tige très raide et cassante
L’incidence sur le rendement de tels phénomènes est importante, allant dans les cas les plus graves jusqu’à la destruction de la culture. Sur les parcelles ci-contre, on observe sur les zones les plus touchées des réductions des entrenoeuds, un nanisme et une baisse de surface foliaire. Sur les parties moins touchées on observe des siliques avortées et des hampes florales entièrement stériles. Le symptôme décline à mesure que l’on s’enfonce dans la parcelle, le produit se diluant petit à petit.

Le rinçage à l’eau ne suffit pas
Avant une intervention sur colza suivant un désherbage sur céréales, le pulvérisateur doit donc être soigneusement nettoyé. Mais l’usage de l’eau seule pour nettoyer la cuve après traitement est très insuffisant pour les sulfonylurées (à l’exception des produits à formulation SX (DuPont Solutions) employés seuls, sans mélange). Les produits ont en effet la capacité de se fixer sur les parois et les tuyauteries. Ils seront remis en solution lors de l’usage du pulvérisateur pour les interventions sur colza avec des produits de type antigraminées foliaires ou insecticides (formulation avec solvant).
Utiliser un nettoyant pour pulvérisateur est donc indispensable pour un nettoyage efficace. Pour choisir le produit, se conformer aux conseils des firmes sur l’étiquette du produit. Par exemple, Végénet et All Clear Extra sont conseillés par les firmes DuPont et Bayer CropScience. Mais l’usage même d’un détergent simple permet d’éviter les catastrophes, les tensio-actifs ordinaires pouvant sans problème remettre en solution les résidus collés aux parois et aux tuyauteries.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *