La hausse des cours jusqu’en 2022 ?

Marchés des céréales / La Chine hâtive durablement la demande mondiale. Les États-Unis comptent en profiter en exportant plus de grains mais ces capacités de productions sont limitées. La hausse mondiale de la production de blé sera russe. 

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 12 février 2021 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.