Focus sur le charançon du bourgeon terminal !

Ravageurs du colza / Tous les colzas ne présentent pas la même sensibilité aux dégâts de ravageurs. L’observation des parcelles et cuvettes jaunes, des réseaux d’observation comme le BSV permettent de décider s’il est opportun de protéger la culture ou non contre le charançon du bourgeon terminal.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 9 octobre 2020 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.