L’agriculture en recherche de compétence

Emploi / Avec cette période de confinement les Français ont pris conscience du rôle indispensable des agriculteurs. Plusieurs initiatives ont permis d’apporter des solutions aux exploitants agricoles en manque de saisonniers et peut-être ont fait naître de nouvelles vocations. La demande de main-d’œuvre reste cependant forte et les plateformes mises en place peuvent vous aider à recruter.

Depuis le 11 mai s’opère le déconfinement graduel de la France. Pour l’agriculture, qui a assuré par son activité ininterrompue l’approvisionnement des Français en produits alimentaires, cette crise aura permis la prise de conscience du rôle indispensable des agriculteurs, en deuxième ligne de front. Elle a de fait été occasion de porter un coup de projecteur sur la réalité et les conditions particulières d’exercice des métiers de l’agriculture.
Depuis la mi-mars et la mise en place de restrictions dans les déplacements, plusieurs initiatives ont été conjuguées pour apporter des solutions aux exploitants agricoles en manque de main-d’œuvre saisonnière. Les plateformes « Des bras pour ton assiette » ou « L’agriculture recrute », ont vu affluer un large flot de volontaires, permettant à de nombreux exploitants d’assurer la continuité de leur activité. La réouverture partielle des frontières ramènera progressivement dans les champs des saisonniers étrangers. Pour autant la demande de main-d’œuvre demeure forte et pressante, car de nombreuses productions arrivent à maturité au fil des semaines à venir. Les plateformes restent donc des outils précieux afin de poursuivre, parfaire et amplifier la mise en relation entre agriculteurs et volontaires.
Pour les accueillir dans des conditions optimales de sécurité et les préparer aux mieux aux travaux qui les attendent, la profession propose, en accès libre et gratuit, les 5 premières sessions d’une série de 15 modules pédagogiques à destination de tous les saisonniers agricoles. Ils sont construits par OCAPIAT et hébergés sur la plateforme (https://campnum.com/). Interactif, évolutif, ce dispositif permet aux
exploitants et salariés de construire une collaboration fructueuse plus sereine.

Un protocole sanitaire pour les exploitations
Par ailleurs, la FNSEA vient de conclure un protocole sanitaire avec les organisations syndicales à destination des entreprises et des salariés agricoles pour leur permettre d’organiser l’accueil et l’activité des personnes dans des conditions de sécurité optimales.
Les informations relatives à ces différents outils et dispositifs sont très largement accessibles à travers les plateformes « Des Bras pour ton assiette » (https ://desbraspourtonassiette.wizi.farm/) et « l’agriculture recrute » (https://www.lagriculture-recrute.org/) mais aussi « Pôle emploi » (https://www.pole-emploi.fr/accueil/) et le site dédié aux métiers de l’agriculture (https://lesmetiersdelagriculture.fr/). Rappelons que l’agriculture recrute, tout au long de l’année, et que 70 000 postes restent chaque année non pourvus dans une gamme de métiers riche et variée allant d’agent d’élevage à chef de culture, en passant par tractoriste. Alors que la crise économique va frapper de nombreux secteurs, la France a la chance de pouvoir compter sur un secteur agricole stratégique.
Pour contribuer à la souveraineté alimentaire du pays, nous invitons tous nos concitoyens à venir découvrir nos métiers et participer à ce défi essentiel de l’alimentation.

Contact « l’agriculture recrute en haute Saône »/Agriemploi70 0 384 771 428 ou contact@agriemploi70.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.