Une ligne steak haché en projet chez Adequat

Eloyes / Le site de surgélation du groupe Elivia à Eloyes a fermé en mai dernier, laissant plusieurs dizaines de producteurs haut-saônois sur le carreau. La coopérative Adequat, qui pilote à ce jour un outil de découpe et d’abattage à Rambervilliers (88), propose aux éleveurs de Haute-Saône intéressés de se joindre à elle pour démarrer une nouvelle ligne dédiée au steak haché surgelé. Les éleveurs intéressés doivent rendre leur bulletin d’adhésion avant le 22 novembre.

Les chiffres présentés ce lundi 4 novembre, à Fougerolles, sont édifiants : autant la consommation de viande de bœuf fraîche, d’année en année, s’érode doucement, autant celle de steak haché connaît une croissance continue. Par conséquent, lorsque le site d’Elivia à Eloyes a annoncé sa fermeture en janvier dernier, laissant plus de 300 producteurs sur le carreau, un groupe de travail s’est immédiatement constitué, piloté par la chambre d’agriculture des Vosges, pour trouver des alternatives et proposer des solutions aux éleveurs.

Retours d’engagement avant le 22 novembre
Parmi les scénarios étudiés par le cabinet Blézat et communiqués au mois d’avril dernier, la restructuration de la coopérative Adequat à Rambervillers, avec agrandissement des locaux pour créer un atelier steak haché surgelé, est celui qui est ressorti comme le plus plausible. Cette coopérative effectue aujourd’hui l’abattage de 1 500 t de carcasse environ, en multi-espèces, et 200 t de découpe. Compte tenu de sa proximité à Eloyes (et donc du barycentre des éleveurs livrant à Eloyes), c’est là que d’un point de vue logistique, il est le plus réaliste de reconstruire un outil « steak haché ». « Si l’on parvient à récupérer une part significative du tonnage historique d’Eloyes, explique Michel Daguenet qui représentait la chambre d’agriculture de Haute-Saône, alors le projet est viable. » Les dirigeants de la coopérative étaient donc présents le 4 novembre dernier à Fougerolles pour présenter le projet aux éleveurs (une quarantaine présents) et les inciter à s’engager d’ici le 22 novembre, c’est-à-dire avant l’AG de la coopérative qui pourra valider cette augmentation de capital et décider des investissements à effectuer pour mettre à niveau les installations.
En pratique, les éleveurs doivent souscrire du capital (dont 25 % lors de l’engagement) en fonction du volume prévisionnel :
• 225 €/UGB jusqu’à 5 UGB
• 175 €/UGB du 6e au 20e UGB
• 125 €/UGB du 21e au 40e UGB
• 50 €/UGB du 41e au 100e UGB
• 10 €/UGB au-delà
Compte tenu des volumes qui passaient par Eloyes, le nouvel outil devrait être en mesure de traiter 500 t d’abattage bovin supplémentaire, et de produire 230 t de steak haché.

Une logistique bien huilée
La coopérative Adequat possède une organisation bien huilée. Déjà présente sur les départements des Vosges, du sud de la Meurthe et Moselle, de la Meuse, et de la partie « montagne de l’Alsace », elle collecte les animaux et est en capacité de relivrer la viande en camion réfrigéré. « Nous n’étions pas jusqu’à aujourd’hui présents en Haute-Saône ni en Haute-Marne, indique son directeur Philippe Mauchamp, car nous ne souhaitons pas faire de concurrence avec les outils d’abattage de proximité. » Il insiste d’ailleurs pour que les éleveurs prennent des parts dans l’outil « steak haché » qui sera monté à Rambervillers, mais continuent à faire vivre les abattoirs locaux pour le reste de leurs besoins.
Le planning prévisionnel présenté à Fougerolles fait état d’un dépôt de permis de construire en janvier 2020, pour des travaux étalés de juin à décembre 2020 et une mise en service en janvier 2021. L’investissement nécessaire est de 3,5 M€ environ, pour un agrandissement d’environ 850 m², et une grande diversité de produits proposés : steak haché basse pression, façon bouchère, surgelé, grammages variables, boulettes, cheveux d’ange, etc.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.