Une question d’équilibre

C’est l’heure de la traite pour les deux associés du Gaec Prince.

Santé du troupeau / Lors du passage à l’agriculture biologique, le maintien en santé des animaux avec un recours limité aux médicaments allopathiques constitue une des principales préoccupations des éleveurs. Toutefois, comme l’illustrent les résultats de différentes études présentées lors du Sommet de l’élevage, les ‘’performances sanitaires’’ des élevages biologiques sont tout à fait comparables à celles des élevages conventionnels.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 11 octobre 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.