Les chantiers ont démarré

Ensilage maïs / Pour cette campagne 2019, les maïs ont subi des températures basses en début de cycle, une canicule fin juin et des stress hydriques plus ou moins prononcés lors du fleurissement. Dans ces conditions le stade optimum de récolte mérite d’être déterminé à l’échelle de la parcelle.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 6 septembre 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.