Grammont fidèle à la tradition

IMG_6968

Foire agricole / La 515ème foire de Grammont se tiendra le samedi 25 février 2017. Le matériel agricole sera encore une fois bien représenté. Grammont attire toujours, et allie depuis 5 siècles, dans un mariage inattendu, le cheval à la mirabelle.

Comme tous les derniers samedis de février, la foire de Grammont se tiendra cette année malgré un contexte agricole morose. Les organisateurs de la foire, regroupés au sein du « Comité de la Foire de Grammont » aiment à rappeler les origines lointaines de cette manifestation locale : « Sa création remonte au 8 août 1502 » rappelle-t-on.

515ème édition
Une trace indéniable de cette ancienneté : un décret du 15 mars 1807, fixant au « 22 février la foire aux chevaux, au 6 juin la foire aux outils et au 15 octobre la foire aux semences ». Trois foires pour un petit village, de 384 âmes à l’époque ! A la fin du XIXe siècle, le village ne comptait qu’un peu plus de 200 habitants, mais sa foire aux chevaux avait un rayonnement national à l’égal de celle de Chalon-sur-Saône. Un passage incontournable notamment pour les intendants des armées, grandes consommatrices de chevaux de trait.
C’est donc la 515ème édition qui va se tenir cette année. Aujourd’hui, l’artisanat rural et les produits du terroir ont en partie remplacé les chevaux. Une petite modernisation qui n’enlève rien à l’authenticité de cette foire ancestrale, toujours fréquentée par des milliers de visiteurs. On en dénombre habituellement environ 8000 pour 150 exposants dans ce petit village du Pays de Villersexel. Ils viennent admirer l’exposition de machines agricoles, découvrir des animaux de la ferme, goûter les produits fermiers… ou tout simplement déguster la tarte à la mirabelle, spécialité de Grammont !

Défilé des juments à 11h
Le cheval comtois sera toujours à l’honneur cette année. Olivier Boucard s’est occupé de l’organisation. « Nous présenterons 4 juments, dont une suitée. » A 11h, un défilé sera organisé dans les rues du village, avec 3 juments. Trois éleveurs de Comtois et 2 volontaires du syndicat des éleveurs de chevaux de Haute-Saône seront mobilisés, avec dégustation de viande de cheval grillée « à la plancha ». De mémoire d’exposant, cette animation est souvent « bien accueillie » par les visiteurs, qui pour la plupart sont convaincus par la viande une fois goûtée.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *