Mieux raisonner les traitements

montbeliarde

Parasitisme des bovins / Si personne ne conteste les retards de croissance et les baisses de production provoqués par le parasitisme, l’heure est cependant à un meilleur ciblage des traitements, pour préserver leur efficacité dans le temps, tout en appuyant la stratégie de lutte sur l’organisation du pâturage.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 29 avril 2016 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *