Visibles, mais pas toujours nuisibles

Tech_méligèthes

Méligèthes du colza / La reprise très précoce a pu perturber le colza, ainsi que la présence parfois très importante de larves de grosse altise et/ou de charançon du bourgeon terminal qui fragilisent les plantes et les exposent aux dégâts de méligèthes.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 25 mars 2016 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *