L’identification confiée à un organisme régional

IMG_9704

Session chambre / Les élus de la chambre d’agriculture ont tenu leur session automnale le 20 novembre. Plusieurs sujets d’actualité ont été abordés, dont le rattachement du Livre Zootechnique de Haute-Saône à un organisme régional chargé de l’identification.

La session automnale de la chambre d’agriculture s’est tenue dans les locaux nouvellement rénovés de la Maison des Agriculteurs. Le bâtiment a en effet fait peau neuve, et les travaux devraient totalement s’achever au mois de février. En période de crise, certains ont pu s’étonner de l’investissement réalisé, mais comme le souligne Thierry Chalmin, président de la chambre d’agriculture, « quel agriculteur n’a pas, en une carrière, fait de travaux importants sur ses bâtiments ? » En effet, depuis 1974, il s’agissait des premiers travaux de grande ampleur. Hors du milieu agricole, un certain nombre d’échos positifs ont été reçus sur la « participation de la Maison des Agriculteurs à la modernisation de la ville ».

Environ 630 dossiers FAC éligibles
Après un moment de recueillement en mémoire des victimes des attentats islamistes à Paris, l’assemblée a abordé les problèmes conjoncturels que rencontrent les éleveurs du département. La présence du directeur de la Banque de France, et de Jean-Paul Joubert, administrateur des finances publiques, soulignait la mobilisation de l’État dans le plan d’urgence. « L’Europe, plus petitement », regrettera Thierry Chalmin. « Dans le département, on s’attendait à 700 dossiers éligibles pour le FAC (fonds d’allégement des charges) ; on en aura 630 environ. » Un chiffre également frappant : « Hier [le 19 novembre ndlr], 190 dossiers ont été présentés pour une prise en charge des cotisations MSA », complète Sylvain Crucerey, président de la FDSEA. Un avis est attendu à ce sujet le 4 décembre.

Création de l’EDE Franche-Comté
Une des décisions prises en assemblée a également été le rapprochement avec l’EIE 25-39-90 (Etablissement Inter Établissements), en charge de l’identification dans les autres départements de la région. On assiste donc à la création d’un grand organisme régional qui va assurer les missions d’identification des animaux, comme le faisait en Haute-Saône le Livre Zootechnique. Le département va cependant conserver un bureau avec un accueil du public à Vesoul, ainsi qu’un technicien de terrain. Les statuts du nouvel établissement régional sont ainsi fait qu’aucune décision ne peut être prise sans 75 % des voix ; chaque département a donc une minorité de blocage. Les 4 membres de la chambre qui y siégeront seront Anne Robin, Sylvie Jeannot, Jean-Pierre Richner et Michel Daguenet. Olivier Paquelet y sera membre associé. Les modifications auront lieu à partir du 1er janvier 2016.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *