Les conditions de l’abattage d’urgence

 

Juridique / Deux arrêtés ministériels en date du 7 avril 2005 modifient la conduite à tenir vis-à-vis des animaux accidentés. L’abattage en vue de la consommation humaine des bovins accidentés depuis moins de 48 heures, quel que soit leur âge, est autorisé sous certaines conditions très strictes.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 27 mars 2015 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *