AG OP LACTALIS, un accord reporté

LAIT / Le Président de l’APLLAGE a profité de l’AG pour présenter le fonctionnement de l’OP aux producteurs présents.

L’APLFC (Association des Producteurs Lactalis de Franche Comté) a tenu son assemblée générale le 7 septembre 2021 à Vesoul sous la présidence de Nicolas Mauffrey. Après son assemblée statutaire, une présentation de l’APLLAGE (Organisation de producteurs et Association des Producteurs de Lait Lactalis du Grand Est), OP à laquelle adhère l’APLFC, a été réalisée par Bruno Lancelot (Président de l’OP) et Caroline Guillaume (animatrice de l’OP).
L’APLLAGE représente et fédère les producteurs face à Lactalis dans le Grand Est. Elle fait elle-même partie de l’UNELL (Union Nationale des Eleveurs Livreurs Lactalis). L’APLLAGE compte 371 producteurs sur neuf départements dont 109 producteurs en Haute-Saône au 1er janvier 2021. Le département de la Haute Saône est le 2ème en nombre d’adhérents derrière celui des Vosges.
La Haute-Saône détient cinq postes au conseil d’administration de l’APLLAGE. Ces producteurs participent régulièrement aux réunions de l’OP.
L’APLLAGE est une OP dynamique, qui attire régulièrement de nouveaux producteurs. Son volume est en constante augmentation depuis plusieurs années.
Bruno Lancelot a expliqué comment se déroule la négociation du prix du lait avec Lactalis. Elle se fait au niveau national avec l’UNELL. Ce prix national est par la suite modulé en fonction des spécificités des accords locaux. Au niveau de l’APLLAGE, il faut ajouter +2,77 €/1 000 litres. L’UNELL a travaillé avec Lactalis pour construire une formule de prix intégrant les coûts de productions. L’accord signé fin 2019 prévoit la prise en compte d’un coût de revient sur 50 % du lait valorisé en France. Le coût de revient a aussi été négocié (365 €/1 000 l en 2020 puis 370 €/1 000 l en 2021).
Le prix du lait évolue de 11,21 €/1 000 l sur les 10 premiers mois 2021 par rapport à 2020. Les producteurs présents ont fait remarquer que la hausse n’était pas suffisante pour compenser l’envolée généralisée des charges (+8.1 % d’après l’indice IPAMPA qui mesure l’évolution de 70 % des charges). Yves Pegeot, le représentant Lactalis, a répondu qu’une hausse des prix du lait n’est possible que si la grande distribution répercute celle-ci sur les prix de vente aux consommateurs.
L’Accord Cadre APLLAGE / LACTALIS n’a pas pu être signé ce jour comme prévu. En effet, suite à une difficulté d’accord sur l’application de la formule de prix pour septembre la semaine précédente, la décision a été prise de reporter la signature accord cadre APLLAGE/LACTALIS. L’UNELL a trouvé, suite à un dialogue constructif avec la laiterie, un accord la veille de l’AG sur la fixation du prix du lait pour la fin de l’année 2021.
Le prix Lactalis pour septembre et octobre est de 350,77 €/1 000 l.
L’APLLAGE qui a une dimension régionale souligne l’importance de ces rencontres sur le département pour garder une proximité avec les producteurs. Ces rendez-vous permettent d’échanger sur les sujets d’actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.