Le rendez-vous manqué de la loi EGALIM

Communiqué FRSEA BFC / La loi EGalim devait rétablir l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole pour une alimentation saine et durable. Elle devait apporter des solutions nouvelles pour une juste répartition de la valeur ajoutée, éviter les ventes à perte, tout en garantissant une alimentation saine et durable à tous les consommateurs. Mais où en est-on ?

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 22 janvier 2021 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.