Des abeilles sous surveillance à Autoreille

APICULTURE / Manque de ressources alimentaires, impact de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques : deux facteurs identifiés comme pouvant impacter la santé des colonies d’abeilles dans les paysages agricoles. Développer des pratiques favorables aux abeilles tout en maintenant la qualité des récoltes et leur rendement ? Les partenaires du projet SURVapi, l’Association de Développement de l’Apiculture en BFC et la Chambre d’Agriculture de Haute-Saône, ont ainsi fait le pari de la concertation entre agriculteurs et apiculteurs pour identifier des leviers d’action afin de proposer un environnement favorable aux abeilles. Les échanges sont basés sur des résultats de suivis issus des colonies d’un rucher observatoire, situé à proximité de colzas, sur la commune d’Autoreille dans les Monts de Gy. Le travail est répété sur sept sites au niveau national, représentant une diversité de paysages et de productions agricoles sur les territoires. Retour sur deux printemps de suivi.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 19 mars 2021 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.