Quercy, reine de l’expo virtuelle

Génétique montbéliarde / Lors de l’édition 2021 de l’expo Umotest-Coopex, entièrement digitale, Quercy (Imposable) appartenant à Eric Gerber, éleveur suisse, a été élue championne par les internautes.

Cette édition 2021 de l’expo Umotest a été 100% digitale, circonstances obligent : « merci aux éleveurs exposants, aux techniciens des coopératives et à toutes les personnes qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de cette manifestation. Umotest remercie en particulier Clément, Sara et Julia pour leur implication. », déclare Jean-Noël Saintot, le président de l’Union de coopératives, citant Clément Girard et Sara Weber, techniciens montbéliard, qui ont parcouru plus de 4 000 km sur les routes françaises, suisses et italiennes, de fin décembre à la mi-janvier pour filmer, avec l’aide des techniciens et équipes des coopératives, pas moins de 36 femelles en ferme. « A tous les passionnés de notre belle race, cet évènement donnera un aperçu de la diversité des conditions d’élevage où la Montbéliarde évolue, en plus de la présentation de la génétique UMOTEST la plus récente. »

Un format vidéo inédit
La présentation du film a eu lieu en ligne le 3 février à partir de 14h. L’occasion pour les internautes de découvrir la création génétique d’Umotest, à travers la présentation les uns après les autres des animaux, soit par l’éleveur soit par un technicien. Comme pour une Expo Umotest traditionnelle, nous avons pu avoir un aperçu des « avant-premières génétiques », avec les premières filles des taureaux Macintosh, Legend, Lelabel… Ainsi Macintosh, fils de Hallez apportera qualités morphologiques et de mamelle. « La mère de Macintosh, Iphone (Brink/Vigor jb/Redon), se situe dans le top 15% des meilleures filles de Brink génotypées. Indexée à 118 en mamelle, elle affiche une très bonne première lactation à 8 963 kg de lait en 305 jours à 44,7 de TB et 34,4 de TP. », assure le technicien, tandis que défile Osmose, appartenant au Gaec du Fourperet à Labergement Sainte Marie.
Les passionnés ont aussi pu admirer des filles de taureaux confirmés (Jeremiah, Juoforez) ainsi que les doyennes de l’Expo Umotest, dont quelques célébrités (la mère du taureau Nekfeu par exemple).
Un volet international était également au programme, avec la mise à l’honneur de trois fermes italiennes. Enfin, pour panacher la présentation, le public avait la possibilité au cours de cette diffusion de voter en direct pour la vache préfèrée de chaque lot. Les vaches finalistes ont été départagées à la fin avec l’attribution du titre de championne de l’Expo Umotest 2021.
C’est la vache Quercy une fille d’Imposable, appartenant à l’élevage d’Eric Gerber, qui a remporté cette distinction. « Je veux des bêtes solides, surtout au niveau des aplombs. On travaille énormément sur la mamelle, les attaches arrières sont pour moi fondamentales. On s’attache aussi à améliorer la beauté des animaux. », explique l’éleveur, qui génotype 100% de ses femelles. « Quercy est en 3ème lactation, c’est une vache qui porte rapidement, elle a terminé sa deuxième lactation à 7 600 kg ». n

AC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.