Motifs d’inquiétude

Session de la chambre départementale d’agriculture / Si la prochaine reconnaissance de l’IGP cancoillotte apporte une note positive dans le tableau, les sujets d’inquiétude ne manquent pas pour le président de la Chambre d’agriculture de Haute-Saône, qui présidait une session en visioconférence le 19 février dernier.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 26 février 2021 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.