Giscard d’Estaing et l’agriculture : l’homme du « pétrole vert »

Disparition / « Les produits de l’agriculture sont notre seule matière première. Ce n’est pas acceptable qu’un pays comme la France dépende encore largement de l’étranger pour son alimentation. L’agriculture
doit être notre pétrole ». Sur l’agriculture, l’histoire retiendra de Valéry Giscard d’Estaing son grand discours de Vassy dans le Calvados, le 16 décembre 1977. Ce jour-là, il esquissa les grandes missions qu’il
assignait à l’agriculture française et quelques thèmes toujours d’actualité, la souveraineté alimentaire, la solidarité envers les femmes de l’agriculture, le souci de ne pas gaspiller les bonnes terres, l’installation des jeunes…

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 11 décembre 2020 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.