Le Cniel publie un nouveau prix de revient en hausse

L’interprofession laitière (Cniel) a publié le 16 novembre une mise à jour des indicateurs de prix de revient de la production laitière qui sont en hausse pour cette nouvelle année. Sur 2019, le prix de revient est de 403 €/1000 litres pour les exploitations laitières conventionnelles de plaine, de 483 €/1000 litres en zone de montagne et de 547 €/1000 litres pour les exploitations certifiées en agriculture biologique.

L’année dernière, l’interprofession avait publié des prix de revient sur l’année 2018 de 384 €/1000 litres en conventionnel de plaine et de 459 €/1000 litres en zone de montagne. Grâce à une amélioration de son échantillon, le Cniel a également mis à jour ces prix de revient de l’année 2018. Ainsi, ils étaient de 400 €/1000 litres pour les exploitations conventionnelles en zone de plaine et de 461 €/1000 litres en zone de montagne. « Les sécheresses à répétition depuis deux ans et l’augmentation des coûts du salariat liée à la mutation des exploitations laitières expliquent aisément cette augmentation », décrypte Daniel Perrin, secrétaire général de la FNPL (producteurs laitiers, FNSEA). Les prix de revient doivent servir de base dans les négociations commerciales annuelles entre la grande distribution et ses fournisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.