Chaud devant : ventilation estivale des bâtiments

Tous les modèles mathématiques nous indiquent que le climat d’Avignon sera celui de Vesoul à l’horizon 2050. Depuis ces dernières années, cela se traduit en période estivale par des canicules à répétition, les bovins en souffrent, comment passer ce cap difficile ?

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 6 novembre 2020 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.