Un voyage porteur d’espoir pour l’agriculture française ?

Emmanuel Macron a achevé mercredi à Pékin une visite de trois jours en Chine, où il a été reçu en grande pompe par son homologue Xi Jinping au Grand Palais du peuple avant la signature d’une quarantaine d’accords et de contrats. /Photo prise le 6 novembre 2019/REUTERS/Jason Lee

Visite du président de la République en Chine / Jean-Michel Schaeffer, président d’Anvol, et Thierry Roquefeuil, président du Cniel, se sont tous deux rendus en Chine en même temps que le président de la République, du 4 au 6 novembre. Ils estiment que ce voyage a permis d’ouvrir des perspectives d’exports pour les filières laitières et de volailles chair.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 22 novembre 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.