Lili grande championne

La 38e foire de Saint Bresson a été un succès, et pas seulement grâce à la météo clémente. La Vosgienne a été au cœur de l’animation, avec le concours interdépartemental de la race. Une sorte de match retour de la grande fête à Saulxures l’été dernier, dans une ambiance fraternelle, où les éleveurs franc-comtois n’ont encore une fois pas démérité.

La 38e foire de Saint Bresson se tenait le dimanche 13 octobre, et elle a encore été un succès populaire. La météo clémente y est pour un peu ; mais la solidité du pôle agricole reste le socle fort de la « Saint-Bresson », qui fait de cette rencontre annuelle une vraie fête populaire. Et cette année plus que d’habitude, la race vosgienne a largement contribué à animer la journée. Le matin à partir de 10h, les génisses, les vaches taries et les vaches allaitantes défilaient sur le podium. L’après-midi c’était au tour des vaches en lactation. Le juge très en verve a donné une coloration particulière à un concours de bon niveau.

La Vosgienne en vedette
Le concours, bon enfant, avait aussi un petit goût de match retour. L’an passé les 21 et 22 juillet 2018 se tenait en effet la foire à la vosgienne à Saulxures-sur-Moselotte (88). Amicalement, les éleveurs vosgiens avaient alors invité le syndicat des éleveurs de Vosgienne de Franche-Comté à participer au concours organisé par leur association. Six élevages franc-comtois avaient fait le déplacement, et pas en vain, puisque c’est un élevage de Haute-Saône qui avait reçu le prix de grande championne avec Imelle, ainsi que le lot d’élevage. Et le convoité lot des Vallées avait par ailleurs été remporté par la Franche-Comté !
Cette année, c’était donc un peu la revanche, puisque le concours organisé par les éleveurs de vosgienne était ouvert aux élevages des Vosges. Un concours interdépartemental qui a vu cette fois-ci le succès de Lili (Gangster/Tintin) comme Grande Championne, chez l’EARL de la Chapelle des Vés au Thillot. Cette vache de 4 ans a produit 4 600 l de lait en première lactation. « Nous avons été très bien accueillis par les éleveurs haut- saônois dans ce concours de très bonne ambiance », se félicite son propriétaire Frédéric Vaxelaire, qui a également grimpé sur la seconde marche du podium des lots d’élevage.
De leur côté, les Franc-Comtois peuvent se féliciter des prix de meilleure mamelle adulte et du meilleur lot d’élevage au Gaec Saint-Ajol (Clément Géant est également président du syndicat franc-comtois des éleveurs de vosgienne), et de la Championne adulte à l’EARL du Sarcenot. Une belle édition de la Saint-Bresson, en robe noire et blanche.

LD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.