Inquiétudes pour le maintien de la production

Assemblée générale d’Interporc / Les évolutions des cahiers des charges du Comté et de l’agriculture biologique, les relations commerciales tendues entre salaisonniers et grande distribution ou encore l’émergence d’une idéologie hostile à la consommation de viande et à l’élevage inquiètent les producteurs de porcs de Franche-Comté.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 17 mai 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *