Des innovations pour l’élevage

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Space 2018 / Parmi les 39 dossiers récompensés par les trophées Innov’Space 2018, plusieurs sont de nature à améliorer efficacement le quotidien des éleveurs laitiers : ainsi Génocellules, dans le domaine de la qualité du lait, l’eSense, pour le suivi de la santé et de la nutrition des laitières, ou encore Bovi’moov, qui analyse le comportement des animaux dans les zones stratégiques du bâtiment.

Chaque année, à l’occasion du Space, les trophées Innov’Space sont décernés un jury d’experts (Chambres d’agriculture, instituts techniques, vétérinaires, éleveurs et journalistes de la presse spécialisée). Le cru 2018 apporte plusieurs nouveautés d’intérêt pour les éleveurs. Commençons par Génocellules : en misant sur les dernières avancées permises par les biotechnologies, en particulier l’amplification de l’ADN, le groupe Seenergi a mis au point une nouvelle approche dans le domaine de la qualité du lait. Laquelle de vos vaches fait monter le taux cellulaire du tank ? Avec une seule analyse, la technologie Génocellules vous le révèle ! Partant du principe que l’ADN de chaque vache est unique, que les cellules du lait contiennent de l’ADN, il est possible d’établir un lien entre les deux, via le génotypage du lait de tank. « GénoCellules est une technologie révolutionnaire permettant à partir de l’analyse ADN d’un échantillon de lait de tank, de déterminer avec une grande précision les comptages cellulaires des vaches qui le composent. Cette technologie repose sur la correspondance entre le génotype (= carte génétique) des animaux et la présence de leur ADN dans l’échantillon de lait de mélange et permet d’obtenir les numérations cellulaires de chaque vache », détaillent les concepteurs, qui se sont assurés que les résultats cellulaires obtenus par cette méthode sont comparables à ceux obtenus avec une analyse de référence.

Capteur auriculaire et monitoring
Le capteur d’oreille eSense, présenté par SCR by Allflex, permet un suivi de la reproduction, de la santé, de la nutrition et du bien-être des vaches laitières. « SCR by Allflex, leader mondial du monitoring, a développé l’eSense , un nouveau capteur positionné sur l’oreille. Celui-ci permet aujourd’hui aux éleveurs de choisir entre deux modèles de capteurs, sur collier ou sous forme de boucle, pour des performances de mesure du comportement des bovins identiques. Ce nouveau capteur donne les informations clés aux éleveurs pour prendre les meilleures décisions pour leur troupeau afin d’améliorer leurs performances technico-économiques. Il permet un suivi précis de la reproduction, de la santé, de la nutrition et du bien-être des vaches laitières. » Conçu pour être particulièrement résistant aux conditions d’élevage, par sa forme étudiée et un enrobage plastique permettant d’absorber les chocs, doublé de matériaux résistants aux UV, ce capteur transmet des données sur le comportement des bovins. L’analyse par le logiciel SCR, chaque minute permet une traduction de ces données brutes en valeurs synthétique, alertes, rapports et graphiques. Ces informations permettent aux éleveurs de cibler leurs interventions sur les animaux qui en ont besoin. Ainsi les vaches qui ont des troubles de santé sont détectées entre un et trois jours avant l’apparition de troubles cliniques, ce qui permet d’optimiser l’efficacité d’un éventuel traitement. En termes de suivi de la reproduction également, l’outil apporte un plus, via un listing des vaches en chaleur. Le logiciel prédit la période où les chances de réussite de l’insémination sont maximales. Enfin, sur le plan alimentaire, l’éleveur peut par exemple observer en temps réel l’incidence des fortes chaleurs sur le comportement de ses animaux, notamment sur l’ingestion et la rumination et adapter sa conduite en conséquence.

Bon fonctionnement du bâtiment
Toujours dans le domaine du comportement animal, mais cette fois à l’échelle du troupeau, Bovi’moov, mis en place par GDS Bretagne, suit l’activité des animaux dans le bâtiment grâce à des caméras infrarouges et des colliers émetteurs pour vérifier la conformité d’aménagement de la stabulation (circulation des animaux, équipements…). Cette application concerne aussi bien l’élevage des bovins que celui des caprins et des ovins. Elle trouve notamment un fort intérêt dans l’aménagement d’une stabulation équipée d’un robot de traite, afin d’améliorer la fréquentation du robot par les vaches laitières. « Le procédé s’appuie sur l’analyse comportementale des animaux. Les zones de la stabulation d’intérêt à expertiser et susceptibles d’être réaménagées sont équipées de caméras infrarouges et de récepteurs qui communiquent avec des colliers émetteurs portés par une sélection de vaches prédéfinies. Les vaches qui portent les colliers sont sélectionnées selon leurs comportements qui peuvent avoir un impact sur la circulation, et notamment bloquer l’accès à certains équipements d’élevage ou zones de la stabulation. Le collier est un dispositif d’enregistrement de l’activité de l’animal dans la zone étudiée. Les acquisitions d’images par la vidéo et des données par les colliers sont effectuées de façon synchronisée afin de pouvoir corroborer sur la même période les différents évènements survenus. », détaillent les inventeurs. Les données sont ensuite traitées par un algorithme d’analyse comportemental en lien avec les enregistrements vidéo. Le logiciel fournit directement à l’utilisateur les séquences vidéo présélectionnées, dans lesquelles le comportement d’un animal aura précédemment été analysé par l’algorithme comme anormal, en lien avec son environnement et/ou ses congénères. Ce comportement est révélateur d’une anomalie liée à un équipement et/ou zone de circulation du bâtiment qu’il faudra donc corriger en le réaménageant.

AC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *