Une très grande hétérogénéité au sein des territoires

moisson

Moisson 2017 / Après une année 2016 catastrophique, les céréaliers misaient sur 2017 pour se refaire. En dépit des volumes corrects, les conditions climatiques ne permettront pas à un certain nombre de céréaliers de sortir de leur situation difficile. La qualité s’avère en revanche très bonne, avec un taux de protéines élevé.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 8 septembre 2017 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *