Des produits bio et local, c’est possible !

Marché 4

Marché bio / Que du bio, rien que du local sous les Halles de Vesoul dimanche dernier pour la seconde édition de la journée baptisée « l’automne sera bio, ça se fête ! »

Le week-end end dernier avait lieu le second marché bio organisé par le Groupement des agriculteurs bio du département en partenariat avec la chambre d’agriculture.
Fort du succès rencontré l’année passée, les producteurs bio de Haute-Saône avaient hâte de retrouver les Halles de Vesoul gracieusement prêtées par la municipalité. Cette fois encore, maraichers, éleveurs et céréaliers ont tout fait pour présenter la diversité et la richesse de leurs productions. Les nombreux visiteurs qui ont répondu à cet appel ont pu apprécier les étales copieusement achalandées. Tout y était : Fruits, légumes, viande, miel, pain, vins, confitures… de quoi faire le plein de produits bio cultivés et élevés localement.

Le succès des produits bio ne se dément pas
A l’image de la journée de dimanche, la progression de la consommation de produits bio ne faiblie pas : 15 % en 2015, et plus de 20 % en 2016. Les consommateurs de produits bio sont de plus en plus nombreux et leur consommation est de plus en plus régulière. Les producteurs bio du département, le savent bien, leurs produits sont plébiscités et ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour répondre aux attentes de leurs clients.

Du bio dans les assiettes
Rien n’a été oublié : pour les petites faims ou les gros appétits, les burgers fermiers d’Alain Bersot, les pizzas du CFA des métiers de Vesoul, les Pâtisseries de Benjamin Bazoge et les gourmandises bio de Christine Spohn, sont autant de préparations que les visiteurs pouvaient consommer sur place. Que du bio, rien que du local !! Coté boissons, les bières et la limonade de la Brasserie de Lavigney ont fait l’unanimité ! Les vins n’étaient pas en reste, avec deux des trois viticulteurs bio du département qui ont fait déguster rouges et blancs toute la journée. Côté animation, en plus de la mini ferme, l’Association pour le Développement des Energies Renouvelables et Alternatives (ADERA) avait apporté son vélo… Un deux roues un peu particulier qui permet de mettre en route ampoules électriques, magnétophones et autres circuits électriques pour petites voitures. Une façon ludique pour faire prendre conscience des efforts qu’il reste à faire pour limiter les dépenses énergétiques. En attendant l’année prochaine, les producteurs bio du département rappels qu’il est possible de retrouver leurs produits directement à la ferme. Toutes les coordonnées sont disponibles sur le site internet des maraichers bio de Haute Saône et dans l’annuaire « j’achète bio en Franche Comté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *