Bruxelles reste optimiste

UNE

Marché laitier / Le prix du lait à la ferme continue de remonter. À part la poudre de lait écrémé, les cours des produits laitiers sont élevés (voire records pour le beurre). La collecte européenne progresse sans exploser (+0,7 % prévu en 2017) – mais avec de fortes différences selon les États membres. La Commission européenne se montre donc plutôt optimiste pour le secteur laitier dans les mois à venir. Mais, tempère-t-elle, « il faudra du temps pour que les producteurs se remettent des pertes subies » pendant la crise de 2017.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 4 août 2017 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *