« Comtois, se serrer les coudes ! »

Mise en page 1

Assemblée générale / Même si elle déplore une légère érosion, l’ANCTC (Association nationale du cheval de trait comtois), entend mobiliser ses troupes dans un contexte d’embellie des prix. La passion reste intacte, mais il convient maintenant de mobiliser les jeunes éleveurs.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 24 février 2017 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *