Retour sur une année désastreuse

moisson_blé

Céréales / L’hiver doux, suivi d’un printemps froid, largement excédentaire en eau et déficitaire en lumière ont fortement pénalisé les cultures d’automne, dont les rendements atteignent des planchers historiques : moins de 30 qx/ha en colza, 45 qx/ha en blé, 50 à 55 qx/ha en orge…

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 12 août 2016 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *