FCO : extension sensible de la Zone Réglementée

FCO_carte

Sanitaire / Un premier cas de FCO a été détecté en Haute-Saône. La Zone Réglementée évolue en conséquence. Rappel sur les conditions de mouvement des animaux et les indications pour la vaccination.

Le nombre de foyers confirmés en France est désormais de 237. La semaine dernière, il y a eu 9 nouveaux cas de FCO en France continentale : 1 dans le Doubs (25), 1 en Haute-Vienne (87), 2 dans le Puy de Dôme (63), 2 dans la Nièvre (58), 1 en Haute-Saône (70), 1 dans le Cher (18) et 1 en Haute-Marne (52). Les départements du Doubs, de la Haute-Saône et de la Haute-Marne connaissent des foyers pour la première fois, ce qui induit une large modification de la Zone Réglementée (ZR) (voir carte). Concernant notre région, l’intégralité du département de la Haute-Saône est désormais en ZR et le Territoire de Belfort passe nouvellement en ZR. Concernant les foyers du 25 et du 70 ils ont été mis en évidence dans le cadre d’analyses effectuées avant mouvement commercial des animaux et non pas suite à l’observation de symptômes cliniques évocateurs de la maladie. Ces foyers témoignent de la reprise de l’activité vectorielle. La liste des Zones Saisonnièrement Indemnes (ZSI) a elle aussi été sensiblement modifiée. Avec le passage de ZI en ZR il est bon de rappeler les conditions de mouvements.

Conditions de mouvements
Pour mémoire, les mouvements à l’intérieur de la Zone Réglementée ne sont pas contraints. Les contraintes s’appliquent pour les mouvements d’animaux d’élevage de la zone réglementée vers la zone indemne. Ils ne sont autorisés que dans le respect de l’une des deux conditions suivantes : 1/ Ils ont été valablement vaccinés par un vétérinaire et sont donc éligibles à la sortie de ZR. Il convient de se référer strictement aux préconisations du fabricant du vaccin en ce qui concerne le délai nécessaire pour l’acquisition de l’immunité. L’analyse de risque montre que ce délai peut être réduit à 10 jours pour les bovins après la fin de la primo-vaccination avec le vaccin MERIAL (mouvements nationaux et européens). Ce délai reste à 21 jours pour les mouvements vers les pays Tiers (Algérie, Maroc…). Il est de 33 jours pour les ovins avec le vaccin Calier. En ce qui concerne le vaccin CZV, le délai est de 20 jours pour les ovins et de 31 jours pour les bovins. OU 2/ préalablement au mouvement depuis la ZR, les animaux doivent bénéficier de 14 jours de protection contre les vecteurs (désinsectisation) et présenter un dépistage PCR avec résultat négatif au plus tôt 7 jours avant la date du mouvement, à la charge du détenteur. ET à l’arrivée en ZI, l’acheteur doit prévenir la DD(CS)PP ; les animaux sont confinés (selon les dispositions de l’annexe I) et subissent une désinsectisation immédiate à l’arrivée. Ce confinement est maintenu pendant 14 jours et à l’issue un dépistage PCR avec résultat négatif, à la charge du détenteur doit être effectué. Cette disposition s’applique également aux veaux, non vaccinés car trop jeunes, qui accompagnent leurs mères. Dans tous les cas, les moyens de transport doivent être désinsectisés avant la sortie de la ZR. L’abattage des animaux de la zone réglementée en zone indemne est autorisé dans la mesure où le transport est direct et concerne des animaux sans signes cliniques, que l’abattage à lieu dans les 24 heures. Dans le cadre d’une procédure sécurisée, l’abattage en zone indemne des agneaux de la ZR peut être différé jusqu’à 14 jours.
Retrouvez plus d’informations sur le site internet du GDS www.gdsfranchecomte.org rubrique FCO 2015-16.

Vaccination
Cela était prévisible, le virus continue sa diffusion sur le territoire national. Les deux foyers confirment une présence dans notre région. Pour le moment, l’épisode FCO est différent de celui vécu entre 2006 et 2010, avec une expression clinique très faible. Il est difficile de savoir si la situation va rester similaire ou évoluer défavorablement. Les résultats de la surveillance hivernale révèlent que moins de 20 % de la population bovine est immunisée. Ces résultats sont transposables aux ovins de notre région. Il est cependant possible de donner les éléments permettant une décision relative à la réalisation d’une vaccination. Il existe deux indications pour la vaccination contre la FCO sérotype 8 : la prévention de l’apparition des symptômes de la maladie et satisfaire aux exigences de l’acheteur. Concernant les ovins, l’espèce est plus sensible à l’expression de symptômes. La vaccination au CZV (bluevac BTV-8) est possible : 2 injections de 2 mL à 21 jours d’intervalle et délai d’acquisition de l’immunité de 20 jours. Une fiche de synthèse portant sur l’intérêt de la vaccination des troupes ovines est disponible en fin de la page FCO du site internet du GDS : fiche récapitulative. L’éleveur d’ovins doit s’adresser par mail au GDS Franche-Comté (frgds.fc@gdsfc.org) s’il souhaite conduire une vaccination, en précisant son numéro de cheptel et le nombre d’animaux à vacciner. n Le GDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *