A long terme, les scandales n’accéléreraient pas la baisse

conso_viande

Consommation de viande / Pour l’économiste Pierre Combris et le sociologue Jean-Pierre Corbeau, les récents scandales de maltraitance dans les abattoirs ne devraient avoir qu’un effet à court terme sur la consommation de viande rouge et ne devraient pas accélérer la lente baisse observée depuis les années 80.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 15 avril 2016 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *