Taux de protéines : un levier pour une meilleure valorisation des blés régionaux

Comité régional des céréales Bourgogne-Franche-Comté / Le taux protéique du blé tendre détermine pour bonne part sa qualité meunière, l’accès à des marchés internationaux et sa valorisation. Dans la grande Région, l’Etat encourage la filière céréalière à poursuivre ses efforts dans cette direction, via les choix variétaux et un pilotage plus fin de la fertilisation azotée.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 2 juillet 2021 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.