Conséquences indirectes de la sécheresse

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Elevage laitier / La sécheresse tardive et prolongée de 2018 impacte négativement la fertilité des vaches. En effet, l’état corporel constitue un paramètre essentiel pour la reprise de l’activité ovarienne après le vêlage.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 8 février 2019 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *