“Parcelles ouvertes” à Dannemarie

1. Franck Scnoebelen, au centre s'entretient avec Stéphane Bainier, du Legta Granvelle, sous le regard de Pierre-Emmanuel Coucheney, apprenti.IMG_0952

Expérimentation / À la demande de nombreux agriculteurs, la Chambre régionale a mis en place des essais comparatifs entre les techniques culturales simplifiées (TCS) et le semis direct. Exemple sur le site de Dannemarie-sur-Crète.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans la Haute-Saône Agricole du 3 juillet 2015 (version papier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *